DIY, Manteaux, Mode femme, Patrons

La cape sur mesure

A l’approche du grand froid, je voulais changer de mes hauts légers pour coudre quelque chose pour me réchauffer. Ça tombait bien, dans mon stock de tissus j’avais un magnifique coupon de laine bouillie que j’avais acheté à l’époque pour me coudre une cape de grossesse (j’étais enceinte de mon deuxième garçon qui va fêter bientôt ses trois ans !). Cette fois, je pouvais me permettre une version plus ajustée 😉

J’ai trouvé mon inspiration ici avec le petit tutoriel pour faire le patron à mes mesures. Le projet me paraissait à ma portée et je me suis donc lancée dans le pattern making. Le modèle représente trois rectangles de tissu – un pour le dos et deux pour le devant – où on positionne les fentes pour passer la ceinture.

Le premier essayage a montré qu’avec cette coupe il y avait trop de tissu un peu partout – il ne tombait pas bien sur les épaules et sur les côtés. Heureusement, j’ai pu rectifier le patron avec ce tuto de Pinterest (le troisième modèle).

Comme mon tissu était de couleur sobre, j’ai décidé de surpiquer les coutures pour un rendu plus sophistiqué avec du gros fil un brin plus clair que l’étoffe. Comme en plus je n’étais pas sûre de mon patron home made, je n’ai pas fait de doublure cette fois. En revanche, pour que la cape soit présentable même sur l’envers j’ai coupé les bords des parementures avec des ciseaux à cranter.

J’ai passé une journée entière à coudre ma cape. A force de devoir manier presque 3 m de la laine sous ma machine à coudre, j’ai eu des bras bien musclés ! Et je ne saurais pas vous dire combien de fois j’ai dû embobiner mes canettes  (une bonne vingtaine, il me semble)! Mais je vous conseille vivement de coudre la laine bouillie d’un seul coup car elle dégage une quantité énorme de poussière. J’ai dû passer l’aspirateur dans toutes les pièces et faire un nettoyage profond de ma machine après avoir fini.

Mais toute cette galère n’était pas pour rien ! J’adore ma cape ! Elle est légère, souple et toute chaude, très confortable à porter par temps froid et humide. Et pour une fois, avec mon chéri on a profité du beau temps de l’automne pour faire des photos. Que du bonheur !

Manteau-cap en laine bouillie20161027_cape_noir_00220161027_cape_noir_00420161027_cape_noir_01420161027_cape_noir_01720161027_cape_noir_018manteau cape surpiqures ceinture20161027_cape_noir_02020161027_cape_noir_02120161027_cape_noir_02220161027_cape_noir_02420161027_cape_noir_02720161027_cape_noir_03620161027_cape_noir_03820161027_cape_noir_039

Et vous, que cousez-vous pour cet hiver ?

Tissu – laine bouilli (Les Coupons de Saint Pierre)

7 réflexions au sujet de “La cape sur mesure”

  1. J’admire la régularité de tes surpiqures et tes belles finitions, bravo! J’aime beaucoup les capes, autant pour le style qu’elles confèrent que pour le côté pratique car on peut porter dessous des pulls tricotés mains, donc un peu épais, tout en demeurant à l’aise. J’en ai vu une belle dans le Burda de décembre 2016 mais vu tous mes projets en cours et ma lenteur d’exécution, je pense que ce sera pour l’hiver 2017-2018

    1. Merci Murielle 🙂 au fait la laine est plus facile à coudre qu’on n’y pense 😉 sérieusement, j’ai dû tout bâtir avant chaque couture pour bien maintenir en place le travail. Je viens de recevoir mon numéro du décembre, tu as raison, il y a plein de capes ce mois-ci, mais je pense que pour cette hiver j’ en ai assez 😉 je pense que tu peux y aller les yeux fermés car les capes de Burda sont en général faciles et rapides à réaliser

Laisser un commentaire